tourisme


Des portes d’accueil pour le tourisme dans le Bas-St-Laurent

 

 

  • Québec maritime

48 heures… à l’Île Verte

par Olivier Pierson le 4 déc. sur le blogue de Québec maritime qui est un partenaire du Café l’Échouerie, est un organisme de promotion pour la clientèle hors Québec voire européenne.

  • Tourisme Bas-St-Laurent

Un portail pour réserver au Québec pour les activités touristiques … Difficile à voir si c’est efficace et si les liens avec les entreprises sont développés. Il manque des données et des références … http://www.bas-st-laurent.net/accueil.php

  • Association touristique régionale (palier régional gourvernemental)

Tourisme Bas-Saint-LaurentTourisme Bas-Saint-Laurent a pour mandat la concertation du secteur touristique régional et la représentation de ses membres auprès des instances régionales et provinciales. http://www.bassaintlaurent.ca/fr

  • MRC de Rivière-du-Loup

Site web qui donne pas mal d’infos mais surtout un portrait des liens à faire: http://www.bas-saint-laurent.org/vacances/

  • Tourisme patrimonial du Bas-St-Laurent

Très jolie site! Ce site, réalisé grâce à la participation financière de plusieurs organismes régionaux présente les sites et attraits patrimoniaux de la région touristique du Bas-Saint-Laurent ainsi que des MRC de la Mitis, de Matane et de la Matapédia qui font partie de la Gaspésie touristique.  http://www.patrimoine.bassaintlaurent.ca/

Site qui fait découvrir les différents plans d’eau outre le fleuve par région. De La Pocatière à Sainte-Luce-sur-Mer, en passant par Kamouraska, Rivière-du-Loup, Trois-Pistoles et Rimouski, la splendeur du fleuve Saint-Laurent et son riche patrimoine maritime s’offrent à vous. Plus au sud, les phares et les îles cèdent leurs places à de belles campagnes vallonnées et à des lieux de villégiature tels les lacs Témiscouata et Pohénégamook. Source : ATR du Bas-Saint-Laurent http://www.navigationquebec.com/

  • Notre site web touristique à la municipalité …

À la charge de notre corporation de gestion et de développement touristique … Ni mise à jour, ni actions de promotion à ce jour même si un site c’est déjà pas mal avec un lien facebook … la baisse du nombre de visiteurs s’accentue sans trop savoir ce ce qu’il faut faire pour améliorer les choses … http://www.ileverte-tourisme.com/

Il y a un an, l’Association touristique régionale (ATR) du Bas-Saint-Laurent lançait une campagne d’information majeure et unique au Québec.

Cette campagne a été lancée en conférence de presse à Rivière-du-Loup et à Matane. Réalisée par la firme Audace, elle dispose d’un budget de 200 000 $.

Son financement est possible grâce à la participation de l’ensemble des partenaires du comité régional sur la valorisation de l’industrie touristique, des métiers et des formations en tourisme au Bas-Saint-Laurent, du réseau Québecor Média et de la station CIMT-TV de Rivière-du-Loup.

Télé, radio, Internet et médias sociaux

L’attention du public sera sollicitée par le biais de la télévision, des hebdos régionaux, de marketing direct, d’un microsite et des médias sociaux. Des affiches représentant divers professions et métiers liés au tourisme seront aussi disponibles. Des activités de relations publiques complèteront le tout.

« On peut bien gagner sa vie en tourisme et s’assurer une qualité de vie en œuvrant dans ce secteur économique vital pour la région du Bas-Saint-Laurent », a fait valoir le directeur général de l’ATR du Bas-Saint-Laurent Pierre Laplante.

159 M $ en retombées économiques

L’ATR du Bas-Saint-Laurent et ses partenaires présentent aussi le premier diagnostic sur la main-d’œuvre dans l’industrie touristique au Bas-Saint-Laurent.

Effectuée par la firme Zins Beauchesne et associés, cette étude révèle l’importance économique du secteur, avec 159 M $ de retombées économiques au Bas-Saint-Laurent, 7880 emplois (dont 63 % sont occupés par des femmes, en majorité en restauration) répartis dans 859 entreprises.

Le secteur touristique représente 9 % de l’emploi régional total. L’étude recense 812 000 touristes, dont 82,4 % proviennent du Québec; 8,2 % du Canada; 4,4 % des États-Unis et 5 % d’ailleurs dans le monde.

« Cet outil d’analyse permettra au comité régional de valorisation d’orienter ses réflexions en fonction de la réalité régionale et de mieux cibler ses futures actions par rapport aux défis soulevés », a commenté M. Laplante.

Ce diagnostic sectoriel de la main-d’œuvre en tourisme au Bas-Saint-Laurent sera disponible sur le site Web de Tourisme Bas-Saint-Laurent au www.BasSaintLaurent.ca.

 

Difficile d’avoir le fin mot du bilan … Mon constat c’est que l’été dernier a été un des moins bons en affluence … pas de transport sur l’île est sûrement une des embûches …